Un nouvelle directrice chez Diwan pour la rentrée

L’école Diwan a effectué sa prérentrée dans ses bâtiments de la Grand’rue. Une nouvelle directrice a pris ses fonctions, Valentine Parent, directrice est en charge des maternelles ; Enora Gueguen, employée en service civique, Anne-Marie d’Hervez Cadiou et Sylvie Plais, aides-maternelle et Anna ar Vourc’h, enseignante des primaires.

La toiture a été rénovée pendant l’été et les salles repeintes par les parents.

Contact pour les inscriptions : skol.kastellin@diwan.bzh

Lire l’article sur le ouest-france

Diwan. Une vingtaine d’enfants et une nouvelle équipe enseignante

Valentine Parent et Anna Ar Vourc’h seront, à partir de lundi, les enseignantes des élèves de l’école Diwan.

Une vingtaine d’enfants vont faire leur rentrée en breton, lundi. L’école Diwan accueille également une nouvelle directrice, Valentine Parent, qui sera aussi enseignante pour les maternelles. La grande classe, du CP au CM 2, aura pour enseignante Anna Ar Vourc’h.

Valentine Parent, de Quimper, faisait jusqu’à présent des remplacements dans les écoles Diwan. Quant à Anna Ar Vourc’h, originaire de Hongrie, elle vient de terminer ses études à Quimper, tout en étant enseignante à Ploudalmézeau.
L’école a aussi profité de l’été pour se refaire une beauté. Le toit, qui en avait bien besoin, a été remis à neuf et plusieurs salles ont reçu un coup de peinture.

Deux contrats aidés renouvelés À l’image des autres écoles du réseau Diwan, la structure de Châteaulin emploie des personnes en contrat aidé, qui aident à la garderie, à la cantine, au ménage… Or le gel de ce dispositif national (voir Le Télégramme du mercredi 30 août) pourrait bien avoir des conséquences lourdes pour le réseau Diwan Breizh. À Châteaulin, l’équipe peut souffler. Les deux contrats aidés ont été résignés en juillet, avant l’annonce du gel. « On a de la chance », commente Valentine Parent, « mais on est touché car on ignore si l’année prochaine cette aide sera renouvelée ». Avant cela, les petits brittophones sont attendus au portail de l’école, lundi, à 8 h 45.

Lire l’article sur le telegramme

Gwennyn visite ses filleuls de l’école Diwan

En plus d’être chanteuse, auteure et compositrice, Gwennyn est aussi la marraine de l’école Diwan de Châteaulin, Vendredi, elle est venue rencontrer « ses filleuls ».

« j’ai une histoire avec Châteaulin. » Avant d’entreprendre une tournée en Asie qui la ménera à Singapour et au Vietnam, la chanteuse Gwennyn est revenue dans la ville de son adolescence, invitée par l’association des parents d’élèves. Ancienne élève au lycée Jean-Moulin, elle souligne que parfois elle a « la joie de revoir certains profs en concert. » Elle parle breton depuis sa plus tendre enfance. Sa première année de scolarité, elle l’a faite dans une école Diwan à Rennes. Elle a aussi toujours aimé chanter « je cherchais un moyen de chanter, d’assouvir mon envie. » Pendant 2 ou 3 ans, elle a fait partie de la chorale de l’Aulne. Elle aimerait d’ailleurs contacter cette chorale pour faire un concert ensemble.

Une chanson avec Raphaël

Entourée de la vingtaine d’enfants de l’école, Gwennyn à conversé avec eux, intégralement en breton. Elle leur à présenté la jupe et le débardeur qu’elle porte sur scène. Deux pièces, oeuvres splendides du brodeur Pascal Jaouen. Les enfants y ont reconnu les symboles brodés : soleil, fleurs, épis, et plumes que l’on retrouve sur le costume traditionnel châteaulinois.

Les enfants ont ensuite écouté l’un de ses CD. Les plus grands ont reconnu les instruments utilisés ainsi que le rythme d’une danse plinn. L’occasion pour tous de marquer le rythme avec les mains et les pieds puis de se lever pour danser. Pour terminer la rencontre, les écoliers ont récité les comptines et interprété les chants qu’ils ont appris.

Le prochain album de Gwennyn qui sortira en juin, comprendra un titre en breton, Port Coton, interprété par le chanteur Raphaël et elle-même. La compositrice à traduit la chanson écrite – en français – par Raphaël pour le premier album de Zaz.

Le 2 Juin, Gwennyn donnera un concert de soutien pour l’école Diwan, à la salle de Fêtes de Châteaulin.