Diwan. La Grande Lessive nettoie la planète.

À l’occasion de la journée de La Grande Lessive, les enfants de l’école Diwan ont étendu leurs créations sur deux fils à linge, tendus dans la cour de l’école. (Le Télégramme / Loïc L’Haridon)

L’école Diwan a participé, pour la première fois, à La Grande Lessive, jeudi. Cet événement d’art participatif a été lancé en 2006, à l’initiative de la plasticienne et universitaire Joëlle Gonthier. L’idée de ce temps fort semestriel consiste à ce que, le même jour à travers le monde, le plus de gens possible accrochent des réalisations au format A4 sur un fil à linge. L’objectif étant de développer les pratiques artistiques et le lien social. Bon an mal an, La Grande Lessive rassemble un demi-million de participants dans près de 120 pays.

À Châteaulin, les 22 enfants de l’école bilingue et les cinq adultes qui en ont la charge, ont joué le jeu de La Grande Lessive, jeudi. Cela afin de bien montrer que ce n’est pas juste un travail qui leur est demandé mais bien l’affaire de tous.

Le thème de ce jour de lessive, toujours très ouvert afin d’inciter aux échanges, s’est axé autour de « Paysages du bord de Terre… à l’instant T ». Une manière de témoigner des différents états de la planète, à une époque où elle n’a jamais été aussi malmenée.

« Les petits sont trop jeunes pour saisir la notion de paysage. Aussi, en leur montrant des photos sur lesquelles nous avons discuté, ils sont parvenus par eux-mêmes à saisir ce que cela recouvrait et s’en sont inspirés, laissant libre cours à leur imagination pour peindre à leur manière », raconte la directrice, Valentine Parent.

La prochaine en mars

Quant aux grands, capables de conceptualiser, ils ont réalisé de très beaux paysages, à la craie à huile pour résister à la pluie. « Une enfant a peint la pluie en marron pour symboliser la pollution », relève Gaëlle Kervella, la maîtresse des grands. Ils ont déjà conscience de l’avenir qui les attend si les adultes ne protègent pas la planète.

La prochaine Grande Lessive se déploiera le 26 mars 2020. Les petits bretonnants seront de la partie. Ceux qui souhaitent les rejoindre dans cette belle aventure humaine peuvent se rendre sur le site Internet lagrandelessive.net. Et, pourquoi pas, créer ensemble un grand événement en ville.

Lire sur © Le Télégramme