Rentrée 2020 – 23 enfants à l’école Diwan

« C’est une rentrée presque comme les autres et qui va bien se passer »

positive Valentine Parent, la directrice de Skol Diwan Kastellin. « Certes, poursuit-elle, il faut appliquer le nouveau protocole sanitaire mais il n’est pas si compliqué que cela à mettre en œuvre et même plus souple qu’au moment du déconfinement », reconnaît la directrice de l’école bilingue de la Grand-Rue. Le seul hic, c’est le port obligatoire du masque en permanence pour les adultes.

« Les petits ont besoin de voir l’expression de nos visages, les émotions qui y passent. Et pour les plus grands, l’apprentissage de la langue se transmet également par le mouvement des lèvres. Nous sommes impatientes de pouvoir disposer de masques transparents », développe Anna Ar Vourc’h. Celle-ci a en charge les cinq niveaux élémentaires (du CP au CM2), soit dix enfants, tandis que Valentine Parent a les maternelles (treize enfants). « Nous étions 21 l’année dernière. Avec les deux nouveaux élèves, nous sommes donc 23 en cette rentrée », résume la directrice.

Côté projet pédagogique, l’école Diwan a prévu de participer une nouvelle fois à la Grande Lessive, cette installation artistique éphémère qui se déploie le même jour à travers le monde. Par ailleurs, le cercle celtique et l’école bilingue travaillent à mettre en place des cours de danse qui devraient avoir lieu tous les quinze jours.

L’équipe de l’école Diwan, de gauche à droite : Adeline Favennec, en service civique, Valentine Parent, directrice,

Maud Le Torc’h, atsem, et Anna Ar Vourc’h, enseignante. L’Atsem, Anne-Marie D’Hervez, est absente sur la photo.

(Le Télégramme/Loïc L’Haridon)